01 49 90 49 90

(8h30-18h30 du lundi au vendredi)

Gros volumes ?
Devis rapide et gratuit
4,6/5
Avis clients
0
Reprenez vos achats ! Reprenez vos achats là où vous vous étiez arrêté.
Appel d'un conseiller

Une question ? Faites-vous rappeler par l'un de nos conseillers

Protection individuelle

Équipement de protection individuelle : une gamme complète pour répondre à tous les risques.

Quelle que soit sa nature, l’activité professionnelle n’est jamais exempte de risques. Certaines missions comportent par nature un ou plusieurs risques spécifiques. Après les avoir identifiés, l’employeur doit fournir à ses salariés les équipements nécessaires à leur protection. Du casque de sécurité aux chaussures de protection, RAJA fournit aux professionnels tous les équipements de protection nécessaires. Des EPI choisis pour leur qualité et une gamme complète pour répondre à tous les risques spécifiques.

Dans quels cas les équipements de protection individuelle sont-ils obligatoires ?

Les entreprises sont tenues de procéder à une Évaluation des Risques Professionnels (EvRP) afin d’identifier les risques générés par leurs activités pour leurs salariés. Cette étape initiale de prévention en santé et sécurité au travail amène à la rédaction d’un document formalisé et unique. L’identification et le classement des risques entraînent obligatoirement la mise en place d’actions de prévention. Lorsque le poste occupé implique des risques impossibles à supprimer, le salarié doit porter les équipements de protection individuelle appropriés. Conformément à l’article R. 4321-4 du Code du travail, il appartient à l’employeur de fournir à ses salariés ces équipements de protection individuelle.

Quels sont les différents types d’équipements de protection individuelle ?

La sécurité passe par la distribution et l’utilisation d’équipements de protection individuelle adaptés à chaque poste de travail. On distingue 7 types d’équipements de protection individuelle :

  1. Protection de la tête : le casque de sécurité
  2. Protection des yeux : les lunettes et visières de protection
  3. Protection des oreilles : les casques antibruits et bouchons d’oreilles
  4. Protection respiratoire : masque respiratoire anti-poussière
  5. Protection des mains : gants de protection
  6. Protection des pieds : chaussures de protection
  7. Protection du corps : vêtements de travail professionnels

Quand faut-il porter un casque de sécurité ?

Le port du casque de sécurité s’impose dès lors que l’évaluation des risques professionnels a mis en évidence des risques de chocs contre la tête. Ces derniers peuvent être occasionnés par la chute ou la projection d’un objet ou d’un matériau.

Quand faut-il porter des lunettes de protection dans le cadre professionnel ?

Les salariés exposés à un risque de projection de particules ou de substances dans les yeux doivent impérativement porter des lunettes de protection. Organe particulièrement fragile, l’œil ne peut être exposé à la moindre agression qui compromettrait la qualité de la vision.

Vous l’avez compris, la protection individuelle apporte une réponse concrète aux risques non supprimables en milieu professionnel. À ce titre, les EPI choisis ne doivent pas être négligés et leur qualité doit être irréprochable. Afin de vous aider à répondre au mieux à cet enjeu de sécurité, RAJA a sélectionné pour vous des équipements de protection individuelle d’excellente facture : l’assurance d’une protection optimale de vos salariés !

FAQ : Les questions que vous vous posez.

  • Les équipements de protection individuelle sont-ils unisexes ?

    Pas forcément ! Certains équipements de protection individuelle (chaussures de protection et blouses de travail professionnelles) ont été conçus pour répondre à la morphologie masculine ou féminine. La gamme RAJA comporte par conséquent des EPI homme et femme pour protéger l’ensemble de vos salariés.
  • À qui incombent le renouvellement et l’entretien des EPI ?

    L’achat, la distribution et le remplacement des équipements de protection individuelle sont à la charge de l’employeur. On rappellera qu’un EPI doit être renouvelé dès lors qu’il a subi un choc, qu’il est usé ou qu’il a atteint sa date de péremption. L’entretien et le nettoyage des EPI sont à la charge de l’employeur. Certains EPI, comme plusieurs catégories de masques respiratoires sont à usage unique.
  • Un salarié peut-il être sanctionné pour non-port de ses EPI ?

    Un salarié qui ne porte pas son ou ses équipements de protection individuelle commet un manquement aux règles de sécurité en vigueur dans l’entreprise. Il peut être rappelé à l’ordre, sanctionné, voire faire l’objet d’une procédure de licenciement disciplinaire.

254 produits